En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Définition du shiatsu - Michèle Trentini à Bourg-en-Bresse, Ain

Le shiatsu est une pratique manuelle venant du Japon. En japonais « shi » signifie doigt et « atsu » pression. C'est à la fois une thérapie et un art de vivre, qui aide à garder la santé.

Depuis 1955, le  Ministère de la Santé japonais a reconnu le shiatsu comme une médecine à part entière.

Plusieurs maîtres ont développé au Japon des écoles de shiatsu. L'école IOKAI a été fondée au Japon par Masunaga Shizuto sensei. En Occident, ce courant de pratique est plus connu sous le nom de Zen-shiatsu.

En Europe, son disciple direct, Sasaki Kazunori sensei, forme des praticiens, qui sont certifiés par l'école Iokai, au terme de plusieurs années d'étude de la médecine traditionnelle chinoise et de pratique manuelle des techniques de shiatsu.

En mai 1997, l'Union européenne mentionne le shiatsu comme l'une des 8 méthodes de médecine complémentaire reconnue dans les états membres.

Le shiatsu envisage l'être humain dans sa globalité et vise à rétablir l'équilibre sans dissocier le corps de l'esprit.

Lorsque la circulation de l'énergie est perturbée, des signes précurseurs apparaissent, que le thérapeute expérimenté est entrainé à détecter. Le shiatsu vise à traiter, non pas les symptômes immédiatement visibles, mais leur cause, selon les principes qui régissent la santé dans la sagesse de la médecine traditionnelle chinoise.

En fonction de l'état de santé de la personne et du déséquilibre énergétique à traiter, le thérapeute peut mettre en œuvre d'autres techniques telles que la mobilisation, des étirements très doux et progressifs, de la micro-rotation, du pétrissage ou des vibrations.

Plusieurs séances peuvent être nécessaires pour parvenir à un changement bénéfique et durable, surtout pour des affections chroniques et anciennes.

Le thérapeute, par une pratique assidue de plusieurs années de formation aux côtés de ses maîtres, dans le respect de la tradition de l'enseignement direct de l'expérience de maître à disciple, acquiert une sensibilité tactile particulière qui ne s'apprend dans aucun livre ni en quelques heures de séminaire le week-end.

Cette habilité est le fondement de la pratique du shiatsu et détermine la pression juste dans la pratique des techniques de traitement.

Le thérapeute de shiatsu est la main qui écoute. Il établit un profond et confiant dialogue sans paroles. Dans le silence, grâce à l'art du toucher, la personne qui reçoit le shiatsu se découvre et se retrouve dans son unité et non plus dans l'expression de sa souffrance.

Le shiatsu stimule les défenses immunitaires, aide à diminuer les effets de la fatigue et du stress et procure une détente profonde.

Le recours au shiatsu est conseillé en cas de douleurs articulaires ou musculaires, de douleurs du cou, des épaules et du dos. Son action se révèle également favorable dans les cas de perturbation du système nerveux végétatif, en cas de nervosité, de troubles du sommeil ou de la concentration. Il permet d'aider au soulagement des troubles fonctionnels : troubles digestifs, transit, perturbation du cycle menstruel, maux de tête.

Le shiatsu est susceptible d'apporter confort et soutien au cours de la grossesse et de la ménopause. Il est une aide précieuse pour traverser les épreuves de maladies dégénératives et de cancers.

Il permet de lutter contre la lassitude et les états dépressifs, de mieux récupérer après une opération ou une désintoxication.

Le shiatsu aide celui qui le reçoit régulièrement à mieux se comprendre et à mieux agir en vue d'atteindre un certain art de vivre en paix avec soi-même.

Il s'adresse aussi aux enfants et les bébés peuvent également en bénéficier. Des séances d'initiation sont proposées aux parents.

Une séance de shiatsu se pratique sur une personne habillée de vêtements souples, de préférence de matières naturelles, allongée sur un futon, matelas traditionnel japonais en coton, posé au sol. Selon les capacités physiques de la personne à traiter, la séance peut aussi se dérouler en position assise ou debout. Le thérapeute procède, avant le traitement, aux quatre temps de l'examen : l'observation, l'écoute, l'odorat et le toucher, ainsi que l'examen de la langue et des pouls.

Le thérapeute exerce des pressions douces par les pouces, les mains, parfois les paumes et les coudes sur des points précis : les « tsubos », qui sont aussi des points d'acupuncture, situés sur les méridiens, trajets invisibles de circulation de l'énergie et régissant un organe et des fonctions vitales. 

Le shiatsu n'est pour autant ni de la digipressure, ni un massage. Il n'a non plus rien à voir avec une simple réflexologie selon une carte prédéfinie en fonction de symptômes douloureux.

C'est un art bien plus complexe, reposant sur l'étude approfondie de la pensée de la médecine traditionnelle chinoise, selon laquelle la santé est envisagée comme un équilibre entre le Yin et le Yang, deux forces opposées, complémentaires et indissociables qui animent et préservent toute forme de vie dans l'Univers.

Le shiatsu est une thérapie manuelle, mettant en oeuvre des pressions des doigts sur les méridiens de circulation de l'énergie et des techniques d'étirements; il vise à préserver la santé et stimuler l'immunité naturelle.
Offrez une séance de Shiatsu découverte 30€, 
 
04.74.32.68.45
 

Nos petits plus

  • Larges plages horaires
  • Stationnement facile

Découvrez la galerie photos